Source: Externe

 

Je viens de terminer le roman de jean Luc Bannalec "Un été à Pont Aven"

 Pierre-Louis Pennec, propriétaire du Central, l'un des hôtels imposants du centre-ville, a été retrouvé assassiné dans son établissement. 


Le commissaire Georges Dupin, muté dans le Finistère quelques années auparavant, et très attaché à sa région d’adoption, est chargé de l’enquête. 

A première vue, les témoignages de tous convergent, lisses, sans faille. Pourtant, Dupin flaire une piste lorsqu'il apprend que Pennec savait ses jours comptés. Qui sont les héritiers de ce dernier, et que lègue-t-il au-delà de son prestigieux hôtel ? 

Depuis le début, il est par ailleurs intrigué par l’aménagement fort sophistiqué du bar du Central : à quoi sert une climatisation aussi perfectionnée, au fin fond de la Bretagne, si ce n’est pour protéger des tableaux ? 

 

Source: Externe



En effet, Pennec était en possession d’un Gauguin inconnu à ce jour, d’une valeur estimée à quarante millions d’euros. 

Seulement voilà : le tableau n’est plus là, remplacé par une copie d’excellente facture mais qui ne leurre pas la charmante experte que Dupin appelle à la rescousse…

 

 

Source: Externe

 

 

 

Pont Aven - Bourg d'à peine 3000 âmes, surnommée la cité des peintres grâce à la présence à la fin du XIX ème d'une colonie de peintres dont le plus connu: Gauguin...un mystère au sujet de son dernier tableau à l'école de Pont Aven...si vous aimez la Bretagne, à consommer sans modération...Ah, cette belle Bretagne... ses rues pittoresques, ses festivals, ses petits bistrots, la cité des peintres.. bref, un calme légendaire pour qui aime flâner et prendre du bon temps. Qui plus est, le soleil ne semble plus vouloir laisser sa place..

 Jean Luc BANNALEC  est "le pseudonyme d'un écrivain allemand qui a trouvé sa seconde patrie dans le Finistère sud".

 Peintures de paul GAUGUIN.

 

 

Source: Externe

 

Bon week end à toutes.

LANDRIE.