les petits bonheurs de landrie

20 avril 2017

Un rayon de soleil...

 

Source: Externe

 

 

Chaque fois qu'un rayon de soleil traverse le ciel

il faut dire MERCI....

On ne sait pas de quoi sera fait demain...

 

 

Source: Externe

 

 

Quand dans une journée rien ne va comme on le souhaite,

faire la part des choses

et se dire que si, l'on est en bonne santé, entouré par une famille

ou des amis  qui nous sont chèrs, tout ne va pas si mal.

 

 

Source: Externe

 

 

Je vous souhaite à toutes 

une belle journée ensoleillée...

 

Source: Externe

Posté par valerie-anne40 à 08:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


14 avril 2017

Avoir une attitude positive.

Source: Externe

 

 

 

Pour beaucoup d’entre nous, la vie manque parfois de sens. Le quotidien prend toute sa signification en fonction de la manière dont nous voyons les choses, dont nous les valorisons et dont nous leur permettons de nous impacter.

Nous pourrions dire alors que c’est notre attitude qui détermine la manière dont nous percevons notre entourage.

Il est donc essentiel d’avoir une bonne attitude face à votre existence, de manière à ce que vous puissiez profiter pleinement de tout ce qui vous arrive.

Avoir une attitude positive est quelque chose qui se travaille au quotidien. C’est comme une ficelle qu’il nous faut tirer pour que le vent nous emporte où nous le désirons.

 

Source: Externe

 

Pour cela, nous devons garder le contrôle sur les trois dimensions que nous avons précédemment évoquées : nos pensées, nos émotions et notre comportement. Voici quelques conseils pour vous aider à parvenir à cet équilibre.

  • Votre cognition émotionnelle est importante : en fonction de l’émotion que vous attribuez à une expérience déterminée, votre attitude ultérieure face à une situation similaire sera positive ou négative.

Exemple : ce n’est pas parce que quelqu’un m’a rejeté que je dois changer mon attitude face à cette personne....Un simple «non» doit me pousser à trouver une personne qui m’acceptera comme je suis.

 

Source: Externe

  • Vous ne pouvez pas tout contrôler : nous avons tous des limites et nous ne pouvons pas contrôler tout ce qui nous entoure. Le monde extérieur ne peut pas toujours être comme nous le désirons.

Exemple : la situation économique et sociale est mauvaise, et elle a des répercussions sur mon existence.

 

  • Votre amour propre est fondamental : si vous ne croyez pas en vous, si vous ne vous valorisez pas, si vous ne vous donnez pas le droit de vous tromper de temps à autre et si vous n’apprenez pas à être heureux, personne ne le fera pour vous. Vous êtes la seule personne à décider de votre destin. Votre attitude peut vous permettre de gravir des montagnes, mais seulement si vous vous autorisez à être heureux et à croire en vous.

 

Source: Externe

 

je vous souhaite à toutes

un bon week end pascal en famille...

Profitez bien des votres

et prenez soin de vous.

Amitiés.

 

Source: Externe

 

 

Posté par valerie-anne40 à 16:37 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 avril 2017

Les beaux jours arrivent...

 

Source: Externe

 

 

Aux beaux jours quand la douce chaleur revient, 

quand les arbres se parent à nouveau de verdure, 

quand les enfants s'amusent dans un parc,

ou que l'on devise paisiblement avec un ami

il faut prendre conscience que la fête de la vie bat son plein.

Et que tout cela est beau, non ???

 

Source: Externe

 

On se doit d'être heureux, joyeux, de ne voir que du bonheur et des avantages

aux jours qui grandissent, à l'été qui pointe son nez,

à la chaleur qui va permettre de se dénuder...

D'après Psychologie . com

 

 

Source: Externe

 

 

Je vous souhaite un beau week end mes amies, 

en balade, au jardin, à la plage...

profitez bien du soleil qui revient.

 

collagelandrie0509

Posté par valerie-anne40 à 13:40 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mars 2017

Penser positif.

Source: Externe

 

 

Quelles que soient les situations que nous vivons, quelle que soit l’ambiance dans laquelle nous nous trouvons, nous en attrister, nous plaindre, nous apitoyer n’améliore pas notre sort, bien au contraire, alors peut-être que la pensée positive peut nous aider.

Bien sûr, se mentir à soi-même n’est pas la solution non plus, nous devons de toute façon faire face à ce qui se produit.
Mais par contre, rien ne nous empêche de regarder le monde sous un angle plus favorable.

 

 

Source: Externe

 

Face à la montagne je peux :
– désespérer d’arriver à la grimper parce que je regarde tout le chemin à parcourir.
– continuer à faire un pas après l’autre, en me disant que tout ce qui aura été fait, ne sera plus à faire.
C’est peut-être ça la pensée positive, ce n’est pas un plus  que l’on se colle sur le front pour se faire croire que tout va bien, mais une façon d’apprécier une situation sous l’angle qui nous donnera la motivation de progresser.

La vie est ce qu’elle est, pourquoi la compliquer avec de sombres pensées ? Essayons de regarder  la situation sous son angle positif.

 

 

Source: Externe

 


Un matin est quelque chose de merveilleux, qu'il soit nuageux ou ensoleillé.

Il est synonyme d'espoir et nous donne un nouveau début à ce que nous appelons « la vie ».

 je vous souhaite une bonne fin de semaine.

 

collagelandrie2109

 

 

 

 

Posté par valerie-anne40 à 08:31 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

25 mars 2017

Prendre contrôle de son temps...

 

Source: Externe

 

L'homme vit en fonction du temps qui passe.

La naissance, l'adolescence, l'âge adulte, la vieillesse : la flèche du temps donne tout son sens à la vie. L'être humain a beau essayer de lutter contre le temps – rien n'y fait : le temps passe inexorablement. Jamais nous ne pouvons le mettre entre parenthèses même si, parfois, durant de brefs moments, il semble s'arrêter, nous avoir oubliés.

Les psychologues étudient précisément les sentiments de l'homme face au temps qui passe. Ils tentent de comprendre sur quoi repose notre « sens du temps », comment il s'élabore, comment certaines situations, certaines pathologies perturbent notre appréciation du temps. Ils cherchent à répondre à cette question : pourquoi une heure semble-t-elle parfois une éternité, et parfois un instant si court ?

 

Source: Externe

 

Ne faites pas trent six choses en même temps. A notre époque où tout s'accélère à un rythme effréné, reprenez le contrôle de votre temps. Appuyez sur le bouton  "OFF"  pour libérer votre espace mental. Concentrez vous sur une tâche en particulier, quitte à laisser de coté pendant quelques minutes ou quelques heures, les sollicitations extérieures.

 

 

Source: Externe

 

Chaque chose en son temps  : Simplifiez vous la vie en considérant l'ensemble de vos tâches comme une succession d'activtés à accomplir, une par une, chacune en son temps ! car à force d'être multitâches, on ne profite de rien...Pour ramener la conscience à l'instant présent, concentrez votre attention  et votre énergie sur un seul objectif ou une tâche unique...Dès que vos pensées partent dans tous les sens, ramenez votre esprit aux gestes que vous posez à l'instant même.

 Texte d'apès Psychologie . com

 

 

Source: Externe

 

Il y a un immense bonheur à prodiguer de la douceur

et de la bienveillance en dépit de nos tracas.

 

Source: Externe

Source: Externe

 

 

 

Posté par valerie-anne40 à 08:53 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 mars 2017

Comment gérer ses frustrations...

Source: Externe

 

 

Nous sommes tous exposés  aux frustrations et aux deceptions. Paradoxalement ce sont souvent les petites déconvenues qui provoquent les plus grandes amertumes. Nous les ressassons, maudissons les circonstances ou les personnes qui en sont à l'origine, sans réaliser qu'un tel comportement altère notre capacité à rebondir et à percevoir de nouvelles opportunités.

La frustration nourrit ainsi la frustration, alors qu'un esprit positif porte en lui la capacité de se regénérer....

 

Source: Externe

 

La frustration est un état mental d'insatisfaction caractérisé par un déséquilibre entre un désir ou une attente, et sa réalisation du fait qu'il n'est pas (encore) réalisé.

Les sources de frustration peuvent être internes ou externes. 
Les sources internes proviennent de déficiences personnelles : insatisfaction, manque de confiance, peur, etc.
Les causes externes sont générées par une interférence ou un conflit avec une autre personne, qui empêche d'atteindre le but désiré : jalousie, rancune, orgueil, etc.

La frustration génère une souffrance chez la personne frustrée, qui peut alors s'enfuir dans l'obsession, l'addiction, la dépression, ou d'autres comportements inadaptés.

 

 

Source: Externe

 

 

Comment vivre ses frustrations ... sans faire de morts ?

- soigner sa jalousie, son envie, son orgueil, ses rancunes, sa révolte
- utiliser l'humour, et pourquoi pas ... la dérision ! 
- apprendre à vivre intensément le moment présent et l'accepter tel qu'il est 
- assumer, sublimer ... nourrir son âme et avoir une vie profonde
- et surtout : changer de système de fonctionneme

 

Source: Externe

 

Conclusion

La frustration est une invitation à chercher le bonheur en moi-même ... et "trouver le bonheur est un art qui consiste à changer son regard en mettant des lunettes roses" (Jade).
Les 'lunettes roses', cela signifie : voir au travers de moi tout ce que j'ai de positif : mes projets, ma force, ma liberté, mon espérance, ma confiance en la Vie ... et être heureux de ce que je suis ... car ma valeur personnelle, c'est ce que je suis ... et non ce que j'ai !

Daprès Psychologie .com

Bonne journée à vous toutes 

mes amies...le printemps est là, 

Esssayez de voir  la vie en rose....

 

B

 

 

Posté par valerie-anne40 à 14:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mars 2017

Les rumeurs...

 

 

 

 

Source: Externe

 

Les rumeurs, les potins, ont toujours existé. En 1947, déjà, deux psychosociologues américains décortiquaient le phénomène de la rumeur, en lançant, volontairement, une information auprès d’un groupe d’une centaine de personnes. Chacune devait retransmettre ce qu’elle avait entendu à la personne suivante. Ils ont conclu à trois grandes constantes de fonctionnement :

- au fur et à mesure de son avancée, le message est simplifié. Sur 100 détails au départ, il n’en reste que 36 à l’arrivée.

- Le message est accentué. Chaque personne retient certains détails, les accentue, ajoute des explications pour rendre l’ensemble du récit cohérent. On est donc déjà devant une interprétation.

- Les personnes s’approprient le message en fonction de leurs valeurs, déformant le message initial.

 

Source: Externe

 

 

Comment naît la rumeur ? On l’ignore. C’est même là sa caractéristique principale : personne n’est jamais capable d’identifier la source de l’information. Dès que l’on tente de faire ce travail qui est familier aux journalistes, on se heurte à l’impossibilité...

Les rumeurs sont rarement innocentes. Même si elles sont souvent le produit d’un fantasme collectif, elles disent toujours quelque chose de nous, de notre fonctionnement, de nos peurs, de nos angoisses.

 

 

Source: Externe

 

Comment expliquer, alors, que l’on soit si sensible à ces bruits de couloir ? En réalité, nous sommes toujours attentifs aux informations que l’on nous donne sur le mode de la confidence. Comme nous avons le sentiment – faux - d’être le destinataire préférentiel de l’information, elle nous semble détenir une part de vérité cachée qui soudain se révèle. Nous faisons partie du réseau « d’initiés ». Cela rejoint d’ailleurs la théorie du complot : la rumeur semble accréditer l’idée que l'on  nous cache quelque chose .

Comment éviter de tomber dans le piège de la rumeur ? En se méfiant de toute information non-sourcée, du « on dit ». En posant quelques questions, on se rend bien vite compte que ce qui nous est dit ne repose sur rien.

Daprès Psychologie .com.

 

 

Source: Externe

 

Je vous souhaite une bonne jounée.

LANDRIE.

 

Posté par valerie-anne40 à 13:06 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 mars 2017

Faut-il parler aux plantes ?

 

 

Source: Externe

 

Il faut parler à ses plantes pour en prendre soin. Leur parler de quoi d'ailleurs ? De la pluie et des colchenilles? et en quelle langue? les personnes qui s'adressent à leurs plantes ont de meilleurs résultats  que la moyenne. En leur parlant, elles passent du temps à les regarder, à en prendre soin...

Un arrosage régulier est prétexte à la causette, On entame un dialogue nourri  avec lesplantes...

 

JANV19

 

 

Lorsque l'on travaille au jardin, les plantes nous envoient des signaux que l'on se doit d'interpréter. Les plantes sont des êtres vivants très sensibles et elles extériorisent  le moindre souci. L'une avec ses feuilles molles ou un aspect unpeu plus mat qu'ordinaire me rappelle à mon bon souvenir,  elle doit avoir soif. Cette autre avec un teint vert matiné de brun, m'invite à l'ausculter : une pourriture des racines pourrait être en cours.

 

 

Source: Externe

 

Il me semble les entendre toutes : je suis toute étiolée, pourrait on me débarrasser de ces pucerons? Brrr il fait froid ici...etc...Comme un médecin je décode le message que chaque plante m'envoie et je tente d'y répondre en prenant les bonnes mesures. Tiens, voici un rempotage ça devrait aller mieux. Ou bien,  nous allons essayer une forte taille, cela devrait te requinquer. Et voilà, ça fait du bien d'être débarrassée des pucerons hein ?

 

Source: Externe

 

Le jardinier attentif apprend à décoder les attentes des unes et des autres., un petit apport de compost par ci, des arrosages plus réguliers par là ou une transplantation, qui sait ?

Par contre les plantes qui se portent bien nous ignorent, elles ne nous parlent pas!

D'après Jean Michel Groult - Mon jardin & ma maison -  Mars 2017

 

Source: Externe

 

 

 Bon week end mes amies, 

Profitez du beau temps pour vous occuper

des plantes sur le balcon ou dans le jardin.

LANDRIE.

 

Source: Externe

 

 

 

 

Posté par valerie-anne40 à 08:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

08 mars 2017

Prendre conscience de ses limites.

 

 

 

Source: Externe

 

Dans nos vies trépidantes et bousculées, bon nombre d'entre nous ressentent bien souvent le besoin impérieux d'une respiration. D'une pause. Et surtout d'une profonde réflexion. De quoi notre vie est-elle faite ? Quel sens lui donnons-nous ? Sommes-nous en accord avec les valeurs ou principes que nous défendons ? Ce besoin de retrouver ce qui nous est essentiel n'est pas toujours facile. Comment démêler l'important du nécessaire du superflu ? 

Prendre conscience de ses limites c'est apprendre à être indulgent avec soi même. Cela étant admis, nos chances d'être heureux se trouvent décuplées.

 

 

Source: Externe

 

  Il est effectivement essentiel de comprendre que le soin de soi est un très bon outil pour accéder aux bonnes intuitions. Si nous nous maltraitons, si nous allons mal, nous perdons souvent de vue ce qui importe dans nos vies. C'est dans ces moments que nous sommes les plus vulnérables aux pièges, nombreux, que nous tend le quotidien : fuites dans l'action, la distraction, les addictions... Ce n'est pas un hasard si vous parlez du yoga ou de la marche (soins du corps) ou du temps à s'accorder (le manque de temps est redoutable pour perdre de vue ce qui est essentiel).

 

 Source : Psychologie .com

 

Source: Externe

 

 C'est la journée de la femme, mais je pense

qu'on devrait célébrer les femmes chaque jour.

Bonne journée à vous mes amies.

 

 

Source: Externe

Posté par valerie-anne40 à 08:34 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mars 2017

Il faut oser l'oisiveté.

Source: Externe

 

 L'oisiveté, dit-on, est la mère de tous les vices, mais elle est aussi la mère de l'invention. Les plus grandes découvertes scientifiques ont été faites dans l'oisiveté : Galilée et son bain, Newton et sa pomme… Einstein, lui-même, était considéré comme un cancre paresseux. 

 On profite de son temps libre pour faire les choses que l'on veut, qui nous rendent noble, et non ignoble, c'est-à-dire que ces choses-là nous élèvent et nous rendent heureux.

 

Source: Externe

 

L'oisiveté est l'art de l'oiseau.  Ce qui compte, pour l'oisif, c'est l'instant présent, un nuage du soir qui se croit poisson rouge, un concert de grande musique, une nuit d'insomnie aux bruits infinis, un retour éphémère dans la ville de l'enfance, un paysage peint dans un village tessinois, une forêt sous la neige.

Bien sûr, quand il faut retrouver la frénésie des villes, le populisme des performances virtuoses, les sapins assassinés de Noël, c'est à contre-coeur, à contre-courant, ne courant ni après les honneurs ni après les hommes. On a hâte de retrouver son coin perdu avant qu'il ne soit envahi par les touristes aveugles. On  réjouit de passer des jours entiers à se passionner pour son jardin et voir pousser plantes et arbustes.

 

Source: Externe

 

Texte d'apès le livre "L'art de l'oisiveté " qui est un recueil de propos, de réflexions, de pensées qu'Hermann Hesse a rédigé au cours de sa vie et plus précisément entre 1908 et 1959.

Passez un bon week end dans la nature si le temps le permet,et profitez de la floraison de toutes les plantes les plus belles de votre jardin.

Oser l'oisiveté, reposez vous....

LANDRIE.

 

YN bon WE landrie

Posté par valerie-anne40 à 14:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,