Source: Externe

Gentil coquelicot...

Derrière des pétales délicats, le coquelicot cache une robustesse à toute épreuve ! Il serait dommage de laisser cet habitué des champs et fossés aux portes de votre jardin : rouge vif ou tons pastels, les variétés de jardin vous séduiront !

 

Source: Externe

Le coquelicotPapaver rhoeas (famille des Papaveracées) est sans nul doute une des plantes les plus empreintes de douce nostalgie et de gaieté à la fois. C'est sûrement parce que, du haut de leur longue tige légèrement velue (50 à  60 cm), leurs fleurs solitaires aux larges pétales rouge brillant qui s'ouvrent grandement sous le soleil nous annoncent l'arrivée imminente de l'été et des moissons (c'est une plante messicole) .

Ou peut-être parce que les petits boutons floraux légèrement penchés, laissant entrevoir un bout de robe froissée d'une hypothétique princesse, nous rappellent nos jeux d'enfants... Alors, n'hésitons pas à faire entrer ce petit bonheur dans nos jardins.

 

 

Source: Externe

 

  • Papaver rhoeas : le coquelicot des champs aux fleurs en coupe écarlate,
  • dont les pétales sont souvent marqués d'une tache noire à la base.

Le coquelicot se sème directement en place, au cours du mois d'octobre ou de mars, après avoir bien émietté le sol. Les semis en godets sont possibles mais le repiquage reste délicat.
Déposez en surface les minuscules graines, le plus clair possible. Passez très légèrement le râteau pour les recouvrir à peine de terre, puis tassez avec le dos du râteau. Arrosez en pluie très fine..

 

  • Source: Externe

 

Bonne fin de semaine à vous mes amies.

Avec du beau temps pour pouvoir profiter de vos jardins et balcons.

A bientôt...

 LANDRIE.

 

papaver landrie