Source: Externe

 

L'homme vit en fonction du temps qui passe.

La naissance, l'adolescence, l'âge adulte, la vieillesse : la flèche du temps donne tout son sens à la vie. L'être humain a beau essayer de lutter contre le temps – rien n'y fait : le temps passe inexorablement. Jamais nous ne pouvons le mettre entre parenthèses même si, parfois, durant de brefs moments, il semble s'arrêter, nous avoir oubliés.

Les psychologues étudient précisément les sentiments de l'homme face au temps qui passe. Ils tentent de comprendre sur quoi repose notre « sens du temps », comment il s'élabore, comment certaines situations, certaines pathologies perturbent notre appréciation du temps. Ils cherchent à répondre à cette question : pourquoi une heure semble-t-elle parfois une éternité, et parfois un instant si court ?

 

Source: Externe

 

Ne faites pas trent six choses en même temps. A notre époque où tout s'accélère à un rythme effréné, reprenez le contrôle de votre temps. Appuyez sur le bouton  "OFF"  pour libérer votre espace mental. Concentrez vous sur une tâche en particulier, quitte à laisser de coté pendant quelques minutes ou quelques heures, les sollicitations extérieures.

 

 

Source: Externe

 

Chaque chose en son temps  : Simplifiez vous la vie en considérant l'ensemble de vos tâches comme une succession d'activtés à accomplir, une par une, chacune en son temps ! car à force d'être multitâches, on ne profite de rien...Pour ramener la conscience à l'instant présent, concentrez votre attention  et votre énergie sur un seul objectif ou une tâche unique...Dès que vos pensées partent dans tous les sens, ramenez votre esprit aux gestes que vous posez à l'instant même.

 Texte d'apès Psychologie . com

 

 

Source: Externe

 

Il y a un immense bonheur à prodiguer de la douceur

et de la bienveillance en dépit de nos tracas.

 

Source: Externe

Source: Externe