Source: Externe

 

« Si certains restent aveugles et sourds aux petites bénédictions quotidiennes, d’autres sont parfois “trop” conscients. Ils savent la fragilité de la condition humaine et vivent dans l’anticipation. À quoi bon goûter l’existence, puisque tout a une fin ? Je suggère à ces personnes anxieuses d’intégrer cette réalité : oui, la vie a un côté tragique. Et il est parfois terrifiant d’exister.

 

 

 

Source: Externe

 

 

Mais choisissons d’en faire une motivation supplémentaire pour apprécier le présent. Des exercices de méditation de pleine conscience peuvent nous aider à pacifier nos états d’âme et nos inquiétudes. Peu à peu, en fixant notre attention dans l’instant présent, sur l’ici et maintenant de notre corps et de nos sens, nous parviendrons à ouvrir notre esprit à cette évidence salvatrice : vivre est une chance. »

 Christophe André, psychiatre

 

Source: Externe

 

la pluie s'est invitée aujourd'hui dans le jardin...

Mes plantes apprécient car il a fait trop chaud ces derniers jours.

Bon week-end à toutes.

LANDRIE.

 

mars1