En terminant une année, chacune d’entre nous peut prendre conscience de ce qu’elle n’a pas réussi à faire. Ce n’était pas une année de voyage, ni de fête, ni d’apprentissage et en plus, on a vieilli d’un an...

C’est ce que nous faisons trop souvent et c’est ce qui fait que bien des personnes se sentent déprimées pendant la période des Fêtes. C’est aussi pour cette raison que de nombreux coach et auteurs suggèrent de rédiger un bilan de l’année concret, basé sur des objectifs et sur des évènements précis.

Car ce bilan ne doit pas devenir une opportunité de se taper dessus, loin de là, c’est plutôt une façon de prendre du recul et de comprendre ce qui s’est passé cette année pour améliorer son avenir, en travaillant sur des bases précises.

 

mais6

 

Quoi qu’il arrive, essayez de terminer cet exercice avec un bilan positif. Après tout, en tant que femme,  vous avez réalisé de nombreuses choses cette année. Vous avez consolé, enseigné, cuisiné, aimé, chanté, cousu, dansé, bricolé, dessiné, vous avez été patiente et quand vous ne l’avez pas été, vous vous êtes excusée. Ce n’est pas parce que c’était votre devoir, que vous en avez profité et que ces actions vous ont rendu heureuse qu’elles sont moins importantes.

 

 

ttt

 

Vous avez fait de votre mieux et ça, c’est beaucoup. D’ailleurs, si vous regardez votre bilan de fin d’année d’un œil critique parce que vous n’êtes pas arrivée à tout faire ce que vous aviez prévu, dites-vous que dans vos résolutions pour 2016, vous devriez inscrire en gros : « être moins dure envers moi-même ».

 

 

FB1

 

 Je vous vouhaite une bonne fin d'année...

A l'année prochaine.

LANDRIE.

LUM2